Chères et chers amis du cyclo

Abbaye de La Sauve Majeure

 

Même si la météo en début de semaine ne fut guère favorable à une reprise en plein air de notre sport favori, réenfourcher son vélo pour partir à la découverte des routes de l’Entre Deux Mers ou du Cubzacais, fut un réel plaisir.

C’est fou comme on apprécie d’avantage, après 2 mois de confinement, des paysages qui pourtant nous sont familiers, à l’exemple de l’abbaye de La Sauve Majeure où samedi je n’ai pas manqué de faire une halte pour prendre cette photo et en même temps il faut l’avouer récupérer un peu des bosses de l’Entre Deux Mers… Mais c’est aussi respirer à plein poumon les senteurs printanières, admirer les prairies fleuries avec chevaux, vaches ou moutons qui eux sont habitués au confinement dans leur pré!!! j’ai pu également voir du côté de Capian plusieurs routes barrées et de nombreux arbres déracinés par suite des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la Gironde le week-end dernier.

J’ai vu que pas mal d’entre vous ont repris le vélo seul ou en petit comité.

Si nous n’avons pas encore pu le faire avec le club, j’espère que dans les jours à venir la situation sanitaire évoluera favorablement afin de pouvoir de nouveau relancer nos activités et surtout nous retrouver tous ensemble.

 

RAPPEL : Les activités du club toujours suspendues

Concernant les activités du club, (les sorties hebdomadaires, l’école de cyclisme et les réunions) elles restent toujours suspendues, en espérant que dans les semaines à venir nous pourrons les reprendre.

En effet, même si les regroupements de 10 personnes maximums sont autorisés sous conditions que les participants respectent une règle de distanciation physique de 10 mètres minimum et dans le respect des gestes barrières, nous préférons reporter nos sorties en groupe du club et attendre encore un peu avant de les reprendre.

Chacun pourra ainsi reprendre individuellement son activité vélo au rythme qui lui conviendra le mieux, cela permettra à toute le monde de pouvoir retrouver un minimum de forme physique d’ici quelques semaines et de pouvoir remettre en place nos sorties hebdomadaires en groupe.

Pour cela, je vous invite lors de vos sorties individuelles d’amener avec vous, votre tel portable, votre licence et une carte de sécurité d’urgence, ça pourra toujours vous être utile en cas de problèmes.

Dans tous les cas soyez très prudent pour cette reprise, car nous ne serons pas les seuls utilisateurs de la route.

 

Divers :

  • Et n’oubliez pas, si vous avez besoin de faire réviser votre vélo quel qu’il soit, notre partenaire, les cycles Gaby sont agréés pour vous faire bénéficier de l'aide de l’État de 50€
  • Vous pourrez à partir du 18 mai 2020 vous préinscrire sur le site : https://www.coupdepoucevelo.fr

Comment ça marche :

« Cycles GABY »

7 avenue de la République à St-Loubès

 

  • Vous trouverez ci-après quelques conseils bien utiles de Fred Caron, pour reprendre l’entrainement.

 

Bonne semaine, surtout que le beau temps est de retour avec de la chaleur en prime.

Bonne santé à toutes et à tous.

 

Prière de continuer à respecter les directives sanitaires.

Amitiés

Marc BARRERE


Descriptif des exercices que vous propose Fred Caron

 

La semaine dernière je vous ai parlé de la notion d’endurance mais ce n’est pas la seule composante à développer pour performer. En fait dans les sports d’endurance, il y a 3 composantes à développer pour être performant.

1. votre moteur = appelé VO2 plus clairement votre PMA (plus elle est haute plus votre moteur cardio pulmonaire est puissant)

2.  l’endurance = capacité à tenir longtemps une fraction haute de votre PMA.

3. Le coût énergétique = « quésako » 

Ce 3éme point est très important pour performer. Le coût énergétique est la capacité à perdre un minimum d’énergie lors d’un effort. Prenons 2 coureurs, ils roulent ensemble et font 2h de vélo. Au bout de la sortie le cycliste n°1 a dépensé 800 calories et le cycliste n°2 a lui dépensé 1100 calories. Sur une épreuve longue distance cela peut être préjudiciable.

 En clair un cycliste performant roule à l’économie, il semble facile, cela tourne tout seul, il a la pédale douce.

COMMENT AMELIORER SON RENDEMENT ?    

     1. Améliorer sa technique pour que chaque coup de pédale soit efficace. (pédaler rond appuyer/tirer par exemple)

     2.  Améliorer sa position sur le vélo, en effet si vous êtes trop redressé sur le vélo vous prendrez du vent et perdez-en aérodynamisme. 

     3. Un réglage des côtes du vélo, un mauvais réglage peut engendrer un mauvais rendement musculaire (ex une selle trop haute empêche la cheville de travailler et vous n’utilisez que vos cuisses et jambes dans la fin du cycle de pédalage)

     4. Le relâchement, en effet plus vous êtes tendu plus vous gaspiller de l’énergie. Cela se travaille à l’entrainement, pendant que vous roulez pensez à relâcher les groupes musculaires qui ne travaillent pas. Lors d’un CLM cela est hyper important.

     5. Le poids du coureur cycliste, hyper important en côtes moins sur le plat. 

L’avantage de ces 5 points est qu’ils ne dépendent pas du bagage génétique, vous pouvez donc les améliorer de façon importante et donc de gagner des watts bien utiles.  

En revanche la performance du cycliste dépend en grande partie de l’entrainement physiologique contrairement à d’autres sports où le coût énergétique est très important. La natation par ex demande un bagage technique impressionnant pour avoir un rendement musculaire significatif. A la louche je dirais que pour le vélo le coût énergétique participe à 5 à 15% de la performance tandis que la natation on tourne autour de 50%.

Voilà j’espère cela vous donnera des billes à l’entrainement et qui sait passer un cap physiquement.

FRED CARON