Chères et chers amis du cyclo

  

Déconfinement, le début de la fin ???

 Ce lundi 11 mai 2011 Nous allons enfin sortir de ce confinement après 2 mois de quasi-immobilisation pour nombre d’entre nous…

 

Durant cette pandémie, les inégalités sociales ont explosé laissant sur le carreau les plus fragiles et après la crise sanitaire, ils seront sûrement les premières victimes de l’inévitable catastrophe économique et sociale qui se profile… surtout si on continue comme avant???? mais cette période a montré que la solidarité n’était pas un vain mot.

Mais il ne faudra surtout pas oublier trop vite celles et ceux qui ont continué à travailler pour que la vie continue, malgré ce terrible virus qui a emporté dans le même temps plus de 26.000 personnes en France et qui continue encore aujourd’hui de faire des ravages sur notre planète.

Ne pas oublier non plus les responsabilités de ceux qui nous ont amené droit dans ce mur et n’ont cessé de nous mentir sur la réalité des décisions qu’ils avaient prises, à l’image de ce qui s’est passé dans les hôpitaux, les Ephad, absences de masques, de gel hydroalcoolique, de tests…etc.

 

Même la pratique du vélo en a été une victime collatérale si je peux dire !

Il aura fallu qu’une décision du conseil d’état soit prise fin avril pour faire admettre à l’autorité publique que l’on pouvait faire du vélo à titre d’activité physique individuelle, dans un rayon de 1km autour de chez soi et ce durant 1h00 !!!

Dans ce contexte, c’est une anecdote, mais elle aussi est révélatrice de ce climat.

 

La crise économique impactera le monde sportif professionnel, mais aussi et surtout, elle aura de terribles conséquences sur les petits clubs amateurs qui risquent de voir fondre comme neige au soleil les subventions institutionnelles, les partenariats qu’ils avaient avec les petites et moyennes entreprises, commerçants ou artisans locaux. Notre club n’y échappera sûrement pas et nous serons amenés à prendre des mesures que nous devrons débattre et décider ensemble, afin de sauvegarder la continuité et le développement de notre association et de notre fédération UFOLEP.

 

Donc, dès demain et sous certaines conditions*, nous pourrons de nouveau mais individuellement, réenfourcher notre bicyclette et parcourir les routes girondines qui nous ont tant fait défaut durant ces 2 mois.

Mais la nature est cruelle avec nous, car les prévisions météorologiques annoncées pour la semaine à venir ne sont guère très favorables à la pratique de notre sport préféré !!!

  

Les activités du club toujours suspendues 

Concernant les activités du club, (les sorties hebdomadaires, l’école de cyclisme et les réunions) elles restent toujours suspendues, en espérant que dans les semaines à venir nous pourrons les reprendre.

En effet, même si les regroupements de 10 personnes maximums sont autorisés sous conditions que les participants respectent une règle de distanciation physique de 10 mètres minimum et dans le respect des gestes barrières, nous préférons reporter nos sorties en groupe du club et attendre encore un peu avant de les reprendre. (La quasi-unanimité des licenciés qui ont répondu à mon questionnement allaient dans ce sens)

Chacun pourra ainsi reprendre individuellement son activité vélo au rythme qui lui conviendra le mieux, cela permettra à toute le monde de pouvoir retrouver un minimum de forme physique d’ici quelques semaines et de pouvoir remettre en place nos sorties hebdomadaires en groupe.

Pour cela, je vous invite lors de vos sorties individuelles d’amener avec vous, votre tel portable, votre licence et une carte de sécurité d’urgence, ça pourra toujours vous être utile en cas de problèmes.

Dans tous les cas soyez très prudent pour cette reprise, car nous ne serons pas les seuls utilisateurs de la route.

 

*Extrait du communiqué du 30 avril 2020 du ministère des sports :

Une reprise individualisée du sport pour tous les Français

La ministre des sports rappelle la nécessité pour les Français de pratiquer une activité sportive tant du point de vue du bien-être que de la santé de chacun. La pratique d’une activité physique et sportive est un enjeu de santé publique d’autant plus dans la crise que nous traversons.

Néanmoins, sur les recommandations du Haut Conseil de Santé Publique, une distanciation physique spécifique entre les pratiquants est une condition indispensable à la pratique de l’activité physique.

 

Ces activités pourront se faire :

  • Sans limitation de durée de pratique
  • Sans attestation
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km ;
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum ;
  • En extérieur ;
    Et sans bénéficier des vestiaires qui peuvent être mis à disposition pour les activités de plein air.

 

Les critères de distanciation spécifiques entre les personnes sont les suivantes :

  • Une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging ;
  • Une distance physique suffisante d’environ 4m2 pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple
    Des spécifications complémentaires en fonction des activités seront fournies prochainement par le ministère des sports.

 

Divers :

  • Je voudrai remercier notre ami et coach Frédéric Caron qui durant ce confinement nous a concoctés des séances de gym à domicile avec des vidéos et des explications toujours très instructives qui nous aurons permis de maintenir un minimum de forme. Vous trouverez ci-après quelques conseils bien utiles pour l’entrainement des cyclosportifs et coursiers en particulier.

 

  • Et n’oubliez pas d’aller voir notre ami et partenaire « Les Cycles Gaby » à St-Loubès, si vous avez besoin de faire réviser votre vélo ou acheter du matériel. Les cycles Gaby sont agréés pour vous faire bénéficier de l'aide de l’État de 50€ pour la réparation de votre vélo

« Cycles GABY » 7 avenue de la République à St-Loubès

 

  • Vous pourrez lire ci-après un texte de Bernard CHAMBAZ, un écrivain passionné de sport et de cyclisme en particulier, que j’ai trouvé dans le journal Sud-Ouest dimanche de ce jour.

Bonne semaine, bon courage pour cette reprise du vélo que je vous conseille en douceur, et surtout une bonne santé à toutes et à tous.

 

Prière de continuer à respecter les directives sanitaires.

Amitiés

Marc BARRERE


Descriptif des exercices que vous propose Fred Caron

 

Je ne progresse plus : Pourquoi ?  

On le voit souvent chez les cyclos, ils ont toujours le même niveau ou pire encore régressent parfois malgré un entrainement conséquent en volume et en intensité.

La raison est le manque de variété dans l’entrainement

 

Prenons l’exemple d’un coureur qui s’entraine ainsi : dans la semaine 3 sorties cool de 70 kms, 1 sortie de 50 kms avec des fractionnés de 1' et 1 sortie de 40 kms avec des côtes de 500m environ.

Son entrainement est conséquent (300 kilos semaine) et il travaille en intensité.

Très bien sauf qu’il répète cette semaine régulièrement et au bout de quelques mois de progression (grâce aux stimulis) il plafonne. POURQUOI ?

Il manque de variété et surtout son organisme n’est pas surpris et donc n’a plus besoin de se renforcer donc = STAGNATION

Un bon coach connait bien ce phénomène et donc il doit être imaginatif.

VARIETE dans la planification du programme d’entrainement annuel et VARIETE dans la séance elle-même.

 

Planification annuelle Chaque année elle doit changer soit en volume soit en intensité soit sur le type des séances

C’est pour cela qu’un coureur qui change de coach accuse généralement une nouvelle progression (programme différent)

 

Séances variées : Si vous faites toujours la même séance difficile au début vous progressez puis vous stagnez.

EX : vous faites toujours la même côte à l’entrainement, elle fait 1 km 6% environ c’est sympa et pour vous entrainer dur vous la monter à bloc 5 fois récupération en descente. A faire cela si vous récupérez bien vous allez progresser, notamment en puissance puis vous allez plafonnez.

Dans ce cas-là il faut surprendre votre organisme et donc le mettre en difficulté pour de nouveau progresser

COMMENT : plusieurs solutions

 1. montez cette côte allure soutenue pendant 700m puis finir à bloc en restant en danseuse

 2.  faire dans la côte une série de 10'' vite 10'' lent

 3.  montez toute la côte en hyper vélocité

Les exemples ne manquent pas un bon coach détecte ces paramètres et fait évoluer l’entrainement  

 

C’est pour cela que dans les sorties de groupe (des clubs) même si c’est sympa, on progresse au début puis après on maintient son niveau. En effet ces sorties nous font travailler toujours la même chose et pourtant elles sont parfois difficiles (on fait les malins pour épater les copains). En clair elles ne sont pas adaptées à un coursier qui recherche un pic de forme 

 

A bientôt les amis et j’espère sur le vélo

FRED CARON